Collectif Maternité des Lilas

La Maternité des Lilas Vivra aux Lilas!!

Collectif Maternité des Lilas - La Maternité des Lilas Vivra aux Lilas!!

Concert du 9 Janvier ANNULE

La fragilité de la liberté d’expression est là.

Des hommes, hier, ont frappé notre démocratie.

Nous sommes fragilisés et donc nous devons être prudents. Nous sommes peinés de devoir vous faire savoir que le concert de demain sera reporté. Pas parce que nous avons peur, non juste pour ne pas être à côté de ce qui aurait du être un évènement de soutien dans la joie. Et parce que les préfets et maires doivent prendre des décisions.

Nous, militants, nous soutenons la maternité des Lilas mais à travers elle, nous défendons des valeurs, la liberté des femmes, la liberté de choisir. Nous continuerons à le faire. Avec vous.

Concert de soutien du 9 Janvier 2015

Concert ANNULÉ

Pour les 40 ans de la loi Veil, pour défendre le droit fondamental à l’IVG, nous organisons une soirée de soutien. L’occasion une fois encore de rappeler que la maternité, toujours en lutte pour sa survie, défend ce droit depuis 50 ans.

Cette soirée aura lieu le 9 Janvier 2015, au tChéâtre du garde chasse, aux Lilas.
Plusieurs artistes se produiront sur scène, à partir de 20h30. La programmation complète sera révélée prochainement… Mais nous pouvons déjà vous annoncer Arthur H, Clarika, Julie et Moi, Sophie Darly…

50 ans - Les Lilas-4

Participation libre. L’argent récolté à cette occasion sera reversé entièrement au collectif maternité des Lilas.

L’entrée se fera sur réservation via Internet à partir de ce soir, à cette adresse:

http://www.la-maternite-des-lilas-vivra.com/reservation-concert/

Le concert est en placement libre (salle debout), mais la réservation est obligatoire sur notre site pour entrer dans la salle (contrôle des billets à l’entrée).

Attention: Les places étant limitées, nous allons probablement ouvrir les réservations par salves durant la semaine, afin de permettre à tout le monde d’avoir l’information. Si vous n’avez pas réussi à en avoir rien n’est perdu, re-tentez votre chance plus tard!!!

CP Vidéo: Le saut en parachute d’Arthur H et des salariées pour la maternité des Lilas

Alors que la maternité des Lilas vient de passer à un cheveu du dépôt de bilan, que Marisol Touraine a arbitré en faveur de l’établissement, ce film militant sur la dernière action du collectif résonne comme un espoir.

Parce qu’ils ne s’arrêtent jamais, les salariés et les citoyens ont proposé cette action un peu folle. En partenariat avec le centre de parachute de Paris-Nevers, ils ont organisé un saut militant, accompagné d’Arthur H venu leur porter main forte dans ce contexte difficile. Le film visible ici est d’ailleurs monté sur l’une des chansons de son dernier album.

Pourquoi cette action? Pour symboliser une fois encore le courage de ce personnel mobilisé au quotidien malgré des conditions de travail inadmissibles.

Pour démontrer si cela était nécessaire que le collectif n’hésitera pas à aller toujours plus haut pour défendre un projet porteur de valeurs fondamentales.

Pour redire que si l’ARS n’avait pas multiplié ses manœuvres dilatoires, l’établissement serait déjà reconstruit et les difficultés financières ne seraient pas celles connues aujourd’hui.

Enfin, pour alerter l’opinion publique et la sensibiliser à la campagne participative de grande envergure que lance le collectif, une première en France dans une dimension de soutien à un établissement.

www.bitly.com/materdeslilas

Puisque Marisol Touraine s’est prononcée en faveur de la reconstruction, il est donc important que tous les moyens soient donnés à cet établissement pour que la reconstruction puisse enfin se faire aux Lilas!

Communiqué de presse du 22 octobre 2014 : Alors que la maternité était à deux doigts du dépôt de bilan, Marisol Touraine intervient.

Communiqué de presse du 22 octobre 2014 : Alors que la maternité était à deux doigts du dépôt de bilan, Marisol Touraine intervient. 

Alors que la maternité des Lilas est toujours en lutte pour sa survie, elle est passée tout près d’un dépôt de bilan il y a deux jours, lundi 20 octobre.

Le projet de délocalisation à Montreuil étant définitivement classé, la reconstruction aux Lilas reste le scénario principal. Cependant, le projet doit être retravaillé avec sérieux pour correspondre aux demandes des différentes tutelles.
En effet, pendant ces quatre années d’hésitation, d’ordres et de contre ordres, de changement de management, la situation de la maternité s’est fortement dégradée tant du point de vue financier que du point de vue des conditions de l’exploitation.Devant cette situation, le Conseil d’Administration de la Maternité des Lilas qui était réuni pour prendre la décision de déposer le bilan, a obtenu de la Ministre de la Santé, in extremis et après des négociations difficiles avec l’ARS, que celle-ci lui laisse la possibilité d’étudier un projet alternatif au projet actuel d’ici le 30 juin 2015.Le Conseil a noté avec satisfaction l’engagement confirmé dans un blog énergique du Président de l’Assemblée nationale, ancien Président du Conseil Général du Département, ainsi que celui du Maire des Lilas, Vice Président du Conseil général.

C’est la première fois que Madame Marisol Touraine, ministre de la santé se prononce et arbitre une différence de point de vue sur le dossier, entre l’ARS et l’association Naissance.

Pourtant, les collectifs et le Maire des Lilas dénoncent depuis de nombreux mois la stratégie de pourrissement mise en œuvre par le Directeur Général de l’ARS et n’ont de cesse d’interpeller ceux qui peuvent l’arrêter.

Par cette décision, Madame La Ministre passe à l’acte et permet aux collectifs de garder espoir.

Ces engagements devront bien-sûr être confirmés d’ici le 30 novembre 2014, date à laquelle le conseil d’administration devra valider sa décision, mais une position aussi forte permet de laisser penser que Madame Marisol Touraine, tout comme Claude Bartolone et Daniel Guiraud, souhaitent bien conserver une Maternité des Lilas aux Lilas!

L’Etat irait il enfin au bout de ses promesses? Les collectifs le souhaitent et continueront à se battre pour cela.

Teaser du saut en parachute  » Arthur H s’envoie en l’air pour la maternité des Lilas »

Communiqué de presse du 14 octobre : Arthur H s’envoie en l’air pour la maternité des Lilas

Alors que le maternité des lilas en lutte depuis 4 ans tente toujours de sauver son établissement d’une éventuelle fermeture, le collectif lance une ultime action pour sensibiliser l’opinion publique.

Même si Claude Évin a annoncé la non délocalisation de l’établissement à Montreuil, cela ne garantie en rien la reconstruction du projet aux Lilas, au contraire, maintenant plus aucun projet alternatif, la maternité vivra ou sera fermée dans des délais très brefs. Les financements n’ont toujours pas été accordés, ni par l’ETAT, ni par l’Agence Régionale de la Santé et l’avenir est donc très incertain.

Aussi, le 18 octobre 2014 à 13h à Nevers, Arthur H (dont la fille aînée est née aux Lilas) et cinq salariées de l’établissement sauteront en parachute. Pourquoi une telle action? Le 05 octobre, le groupe s’est préparé à ce saut, comme en témoigne cette vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=08WeI4hr6yU&feature=youtu.be

Pour symboliser une fois encore le courage de ce personnel mobilisé au quotidien malgré des conditions de travail inadmissibles.

Pour démontrer si cela était nécessaire que le collectif n’hésitera pas à aller toujours plus haut pour défendre un projet porteur de valeurs fondamentales.

Enfin, pour alerter l’opinion publique et la sensibiliser à la campagne participative de grande envergure que lance le collectif, une première en France dans une dimension de soutien à un établissement.

www.bitly.com/materdeslilas

Pour le collectif et Arthur H qui les accompagne, une seule issue possible, la reconstruction de la maternité des lilas aux Lilas!

Contact Presse : 06 65 46 92 13

Arthur H s’envoie en l’air avec la Maternité des Lilas

Communiqué de presse du 25 septembre : Quand Arthur H s’envoie en l’air avec la maternité des Lilas

Alors que le maternité des lilas en lutte depuis 4 ans tente toujours de sauver son établissement d’une éventuelle fermeture, le collectif lance une ultime action pour sensibiliser l’opinion publique.

Même si Claude Évin a annoncé la non délocalisation de l’établissement à Montreuil, cela ne garantie en rien la reconstruction du projet aux Lilas. Les financements n’ont toujours pas été accordés, ni par l’ETAT, ni par l’Agence Régionale de la Santé et l’avenir est donc très incertain.

Aussi, le 05 octobre 2014 à 10h30 à Nevers, Arthur H (dont les enfants sont nés aux lilas) et cinq salariés de l’établissement sauteront en parachute. Pourquoi une telle action?

Pour symboliser une fois encore le courage de ce personnel mobilisé au quotidien malgré des conditions de travail inadmissibles.

Pour démontrer si cela était nécessaire que le collectif n’hésitera pas à aller toujours plus haut pour défendre un projet porteur de valeurs fondamentales.

Enfin, pour alerter l’opinion publique et la sensibiliser à la campagne participative de grande envergure que lance le collectif, une première en France dans une dimension de soutien à un établissement.

www.bitly.com/materdeslilas

Pour le collectif et Arthur H qui les accompagne, une seule issue possible, la reconstruction de la maternité des lilas aux Lilas!

Contact Presse : 06 65 46 92 13

Prise de parole de Marie-Laure Brival, Porte-parole du Collectif de la Maternité des Lilas sur la grande scène de la fête de l’Humanité le 14 septembre 2014

Je remercie les organisateurs de nous permettre de prendre la parole sur cette grande scène pour évoquer la lutte que mène depuis quatre ans le personnel de la maternité des Lilas pour la reconstruction de l’établissement aux Lilas. Une reconstruction qui est actée depuis 2009 mais remise en cause par l’ARS. Nous sommes très honorés et, pour ma part, je suis très impressionnée

La maternité des Lilas c’est 150 salariés, 1700 naissances, plus de 1000 IVG, 50 ans d’existence dans la Seine Saint Denis. Nous avons dit NON à une décision doctrinale et unilatérale de l’ARS: la délocalisation de la maternité au sein du CHI de Montreuil. Quatre années de résistance dans un combat inégal où le pot de terre heurtait le pot de fer. Mais, plus qu’une maternité la Maternité des Lilas c’est une histoire, un lieu emblématique qui a été de toutes les luttes pour la reconnaissance du droit des femmes à disposer de leur corps. Une petite institution mais un grand lieu de liberté. Un lieu qui fait rêver depuis 50 ans des milliers de femmes et de couples. La Maternité des lilas c’est le grain de sable qui a grippé la machine à restructuration et le 10 septembre dernier l’ARS annonçait le renoncement à son projet de délocalisation. C’est une victoire !

Cette victoire n’a été possible que grâce à la conviction du personnel qu’il portait un projet médical juste et nécessaire. Pendant toutes ces années il a montré un engagement total, une détermination sans faille tout en continuant à assumer ses responsabilités médicales dans des conditions de travail de plus en plus difficiles tant physiquement que moralement. Je salue ici leur pugnacité que rien n’arrêtera.

Cette victoire ne pouvait s’envisager sans le soutien, l’unité la cohésion, et l’obstination d’un large Collectif associant usagers, associations, partis politiques, personnalités politiques engagées, syndicats, artistes et citoyens de tout horizon. Le mouvement a pris une ampleur nationale dans une convergence des luttes pour combattre une politique de santé qui va à l’encontre de nos convictions. Ensemble nous avons démontré que seule la résistance face à des décisions iniques peut mener à la victoire.

Mais que l’on ne s’y trompe pas ! Cette victoire n’est qu’une étape rien n’est encore acquis ! Le projet Montreuil étant officiellement abandonné il n’y a plus qu’une option : la reconstruction. Mais, à ce jour, nous n’avons aucun engagement pour le financement. 

Trop d’années d’attente, d’espoir et de désespérance. Les patientes, les couples, le personnel ne peuvent plus attendre. Nous n’accepterons plus les atermoiements, les volte face, les contradictions, les errances et autres arguties qui prolongeraient l’attente. Cela suffit ! Nous disons STOP ! STOP à cette maltraitance qui n’a que trop durer. Il est malsain de jouer sur le pourrissement d’une situation et sur l’épuisement d’une équipe médicale qui ne demande qu’à faire son travail. Les risques psychosociaux sont actuellement très grands et il en va de la responsabilité de l’ARS.

Alors, plus que jamais, ensemble nous devons accroître notre mobilisation pour que les décisions soient prises au plus vite. La lutte continue !

Un seul projet pour la maternité des Lilas : sa reconstruction aux Lilas dans les plus brefs délais. La Maternité des Lilas aux Lilas !

Le collectif Maternité des Lilas OSE un pari fou! Une campagne participative de grande envergure! Une première en France.

Alors que Claude Evin a annoncé publiquement lundi, lors d’un déplacement de Marisol Touraine, la non délocalisation de la maternité des Lilas à Montreuil, le collectif reprend déjà la lutte!
Parce que dire Non à Montreuil ne veut pas dire Oui aux Lilas, le collectif a décidé de passer la vitesse supérieure et lance une campagne participative de grande envergure, une première en France.
Il n’est en rien question de désengager l’Etat, bien au contraire, les 24 millions nécessaires à la reconstruction sont toujours demandés. Il ne s’agit pas de solliciter le citoyen ou le privé pour la reconstruction de l’établissement.
Pour autant, l’association naissance a besoin de renforcer ses fonds propres, c’est l’une des demandes de l’ARS.
Bien sûr, l’ARS est là et doit aider lorsqu’il y a une difficulté mais se dire que l’association peut tenir, un mois, voire deux s’il y a un problème permet d’être plus serein ».
Alors, la campagne est lancée. Et le collectif qui n’a jamais peur de viser trop haut, ose solliciter les citoyens mais aussi les fondations, les mécènes avec un objectif minimum de 500 000 euros et un idéal à 2,5 millions, ce qui représente entre 15 jours et deux mois et demi d’activité dans l’établissement.
Le collectif en est convaincu, cela pourra changer la donne dans les relations avec l’ARS, c’est un point fondamental.
Il faut faire poids dans les négociations, ne plus passer pour la petite association fragile mais bien un établissement souhaité et porté par tous. Une nécessité.
Nous allons y arriver. Pourquoi? Parce que nous ne sommes pas seuls, les citoyens sont derrière nous, nos valeurs sont portées par d’autres et ne demandent qu’à être défendues.
Nous avons évidemment besoin de vous, pour participer oui mais surtout pour communiquer sur cette campagne! NOUS AVONS BESOIN DE VOUS, VOUS POUVEZ FAIRE EN SORTE QUE CELA CHANGE.

Une première victoire pour les Lilas mais la lutte doit continuer

Aujourd’hui les médias titrent que la maternité des Lilas est sauvée et qu’elle restera aux Lilas. Ce que nous pouvons en dire:

Le projet de délocalisation à Montreuil est définitivement enterré. Claude Evin l’a confirmé. Grâce à la mobilisation du personnel, 150 salariés qui ont voté contre ce projet à l’unanimité! La force du collectif et de la résistance. les Lilas n’iront pas à Montreuil et c’est une grande victoire.

Par contre, il reste maintenant à trouver l’argent manquant pour que le projet puisse se faire. Et l’ETAT doit s’engager en ce sens comme il l’a promis. Le projet est prêt et ne demande qu’à sortir de terre.

Donc, une première victoire bien sûr mais la lutte continue pour qu’effectivement, le projet aux Lilas puisse se faire!

En avant, la lutte continue!

Catherine Ringer et la maternité des Lilas lancent leur « Happy-from »

Communiqué du 06 juin 2014 : Catherine Ringer et la maternité des Lilas lancent leur « Happy-from » et interpellent le gagnant de l’Euro-millions.
 

Parce qu’ils ne lâcheront jamais

Ils sont toujours là, debout, malgré la tempête qui s’abat depuis 4 ans sur leur établissement. Ils pourront dire qu’ils seront allés jusqu’au bout et qu’ils auront tout tenté.

Cette fois, ils ont décidé d’entrer dans la danse des « Happy From » impulsée par Pharrell Williams. Ils ont dansé mais aussi choisi de réécrire les paroles pour les rendre fidèles à leur cause, Catherine Ringer a participé activement à l’enregistrement des paroles et du clip.

Le personnel de la maternité, de l’obstétricienne à la femme de service en passant par l’auxiliaire de puériculture, la sage-femme et les stagiaires, ainsi que les patientes, les futurs papas, les nouveaux-nés, tout le monde est désormais » Happy-Few ».

Un clip pour un destinataire anonyme? Pas si anonyme que cela! 

La vidéo n\\\'est pas visible actuellement. Désolé.

Le clip tout en couleur est visible ici :

http://youtu.be/Vu2-P4zSPeg

Cette nouvelle action a un sens, interpeller l’heureux gagnant de l’Euro-millions et le solliciter pour les aider. « Après tout l’Etat ne veut pas s’engager sur les 9 millions restants, alors nous allons les chercher là où c’est possible, explique Amélie Sage-femme à la maternité. » L’idée au delà de cette sollicitation financière est encore une fois pour l’Etablissement d’interpeller l’opinion publique sur la situation critique dans laquelle il se trouve.

En effet, la situation est catastrophique. La reconstruction n’ayant pas vu le jour malgré la lutte exemplaire menée par le personnel, la direction, assurée par le groupe hospitalier « Diaconesses- Croix St Simon » (GHDSS, privé non lucratif) depuis janvier 2013, a annoncé aux personnels ce 12 mai 2014, qu’elle dénonçait la convention qui la liait à la Maternité des Lilas au 31 en août 2014.

Si aucune solution n’est trouvée pour la reconstruction, quel pourra être l’avenir de cette maternité dans moins de 3 mois? « Nous ne serons pas le Florange des droits des femmes » explique Marie-Laure Brival, chef obstétrique de la Maternité des Lilas.

Seule une décision politique en haut lieu, pour débloquer les 9 millions manquants, pourrait sauver cette maternité et permettre une reconstruction sur le site Gũtermann comme prévu. 

A moins qu’un généreux donateur n’entende cet appel? 

En parallèle de ce clip, une campagne participative est lancée sur le site bulbintown.com, afin de permettre au collectif de continuer ses actions.

Plus d’informations: Madeline Da Silva, coordinatrice du collectif citoyens 06-65-46-92-13

Le site du collectif: www.la-maternite-des-lilas-vivra.com